• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

HERACLITE

Posté par sylvie le 28 juillet 2008

Surnommé l’Oscur en raison du caractère  énigmatique de ses formules concices et parfois même sybillines. Plus occupé de théologie et de morale que de cosmologie, il semble avoir été informé de la pensée mytique égyptienne et peut être même initié aux mystères.

Sa conception de la guerre, mère de tout et de l’union des contraires grace à la discorde, peut être mise en parallèle avec la lutte que se livrent dans la mythologie égyptienne Horus, dieu solaire et Seth dieu du  » désordre nécessaire ». Il serait ainsi l’introducteur d’une tradition de mystères et de mysticisme dans la philosophie grecque.

Pour lui, c’est le feu qui est le principe primordial et qui est  » l’échangeur » de tous ces mouvements qui finalement se compensent. Il est l’auteur de cette formule souvent citée  » panta rhel » ( tout s’écoule), formule on ne peut plus mobile qu’on aurait tort de ramener prosaiquement à un  » tout passe,  tout lasse ,tout casse » car il l’entendait dans un sens dialectique et non pessimiste.

Parmi les penseurs modernes, Hegel l’admira et reconnut s’en être inspiré.

FRAGMENTS D’HERACLITE

 » on ne peut pas descendre deux fois dans le même fleuve »

« la nature aime à se dérober à nos yeux »

« la sagesse consiste en une seule chose, à connaitre la pensée qui gouverne tout et partout « ;

« Pour Dieu, tout est beau et bon et juste, les hommes tiennent certaines choses pour justes et d’autres pour injustes « ;;;

Laisser un commentaire

 

pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE