• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

QUELQUES LACS

Posté par sylvie le 29 octobre 2008

jacquescartierqyebec.jpg2grc0le0lacetmonta.jpg08090512485344lacmoraine.jpg

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

LA TOUNURE D’ESPRIT PHILOSOPHIQUE

Posté par sylvie le 27 octobre 2008

On n’apprend pas la philosophie, on apprend à philosopher, écrit Kant. Que signifie cette distinction ? Philosopher ce n’est pas prendre possession de l’ensemble des doctrines philosophiques comme d’un savoir .C’est adopter une une certaine attitude intellectuelle face aux discours comme aux évènements, aux savoirs comme aux pratiques. C’est appréhender ceux ci autrement que nous ne le faisons spontanément,  mais c’est aussi adopter une nouvelle démarche intellectuelle en changeant, parfois même en inversant nos habitudes mentales.

En un mot philosopher, c’est d’abord acquérir ce que l’on appelle la  » tournure d’esprit philosophique ». La tournure d’esprit se caractérise  par une méfiance à l’égard des certitudes et des évidences, des réponses toutes faites que l’on peut apporter aux questions que l’on nous pose ou qui se posent, des lieux communs et des généralités vides que l’on confond avec des vérités universelles. Cette tournure philosophique est faite de doute, de vigilance, d’étonnement qui nous conduisent à interroger et à analyser. Il ne s’agit pas de s’enfermer dans le doute ou le soupçon mais de les utiliser pour accéder à une plus grande lucidité et pouvoir ainsi formuler  clairement les problèmes qui demandent à être approfondis et réfléchis soit parce qu’ils n’ont pas de solution préalable, soit parce qu’ils ne peuvent pas avoir de solution, mais qu’il est urgent de les penser . Il s’agit aussi de  » penser par soi même » , d’accéder, selon une formule de Kant à une majorité intellectuelle ou l’on devient responsable de ce que l’on dit, avec les risques que cela comporte.

La tournure philosophique est ainsi plus qu’une manière de penser, elle est une manière d’être qui suppose le sens de la responsabilité  intellectuelle

Un but principal : clarifier la pensée. 

Le but de la philosophie est la clarification logique de la pensée. La philosophie n’est pas une doctrine mais une activité. Une oeuvre philosophique consiste essentiellement en élucidations. Le résultat de la philosophie n’est pas un nombre de « propositions philosophiques » mais le fait que des propositions s’éclaircissent. La philosophe a pour but de rendre claires et de délimiter rigoureusement  les pensées qui, autrement, sont troubles et floues.

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

FAMILLE A PROBLEMES

Posté par sylvie le 22 octobre 2008

Les membres de ces familles ou de ces couples sont enfermés dans tel ou tel cercle vicieux qui les fait tous souffrir et qui les détruit individuellement et collectivement. Les familles au sein desquelles vit un alcoolique, un drogué, un malade mental, un violent, un criminel ou tout autre type de personnalité destructrice sont en général des familles à problèmes. Ce terme permet d’envisager la famille tout entière en tant que système, au lieu de concentrer son attention exclusivement sur le problème du fauteur de troubles

. Quand une personne de la famille affectée souffre d’une difficulté majeure, toute la famille en est affectée et chacun y laisse des plumes. Des problèmes peuvent également survenir sans que l’on identifie un coupable en particulier, si un lourd secret ou un conflit extérieur exerce une influence destructrice sur la cellule familiale, celle ci peut devenir une famille à problèmes .. D’une façon ou d’une autre, chaque membre de la famille devient victime . Les familles à problèmes caractérisées par des tensions excessives, sont hélas nombreuse aujourd’hui. Elles souffrent d’un manque de communication,d’une incapacité à exprimer les sentiments ..d’une absence de soutien réciproque, de critiques superflues et destructrices, d’une atmosphère décourageante: chacun se trouve dans l’ incapacité de se développer et de changer de façon positive. Le foyer n’est plus le cocon ou l’on se sent en sécurité. C’est un champ de bataille. Un signe ne trompe pas: si nous avons peur de rentrer chez nous, ou que nous y répugnons c’est que nous faisons partie d’une famille à problèmes .

 On observe souvent des brouilles entre membres de la famille, des alliances fragiles, d’innombrables secrets et force médisance. Chaque membre de la famille se barricade derrière des défenses malsaines pour pouvoir survivre! les enfants qui grandissent dans ce genre datons répercuteront plus tard cette désastreuse éducation sur leur couple… Ainsi une famille à problème en engendre plusieurs.Les familles à problèmes produisent des personnes à problèmes qui, à leur tour, fondent des familles à problèmes.

Publié dans PSY | Pas de Commentaire »

BLOG EN PAUSE QUELQUES JOURS

Posté par sylvie le 21 octobre 2008

25qui3tblogenpause.gif

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

SENEQUE

Posté par sylvie le 15 octobre 2008

CITATION DE SENEQUE

Il y’a ce qui nous tourmente

Plus qu’il n’est nécéssaire

Ce qui nous tourmente avant

Qu’il ne soit nécéssaire

Ce qui nous tourmente alors

Qu’il n’est pas absolument nécéssaire

Notre douleur, nous l’augmentons,

nous l’anticipons, nous ‘inventons …

SENEQUE

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

QUELQUES IMAGES

Posté par sylvie le 12 octobre 2008

effetpluie.gifapjdknay.jpg06020704132099saisondhiver.jpgbelleimageromantique.jpgglacier.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

POURQUOI UNE PENSEE PHILOSOPHIQUE ,

Posté par sylvie le 12 octobre 2008

L’ECRITURE

On ne fait pas de philosophie pas plus qu’o ne fait des mathématiques ou n’importe quelle autre science , avec de simples paroles.  Et même si la philosopie est née du dialogue, elle ne commence réellement qu’avec les textes écrits …

Certes, on pourrait dire que Socrate considéré comme le véritable père de la philosophie n’a pa écrit une ligne, mais on pourrait objecter le fait que Socrate n’a existé pour nous qu’à travers les dialogues ECRITS de son disciple Platon…

Pourquoi la philosophie a t-elle besoin de l’écriture ? Parce que la pensée est captive de la parole, de ses hasards , de ses détours et de ses incertitudes.. Prisonniere aussi de la dimension affctive de l’échange : dans le feu d’une conversation la rigueur n’est pas de rigueur.. On veut faire plaisir à l’interlocuteur  , ou bien,à l’inverse,le démolir.. L’écriture donne à la pensée une form objective ( donc communicable au delà de l’ici et du maintenant) et définitive. La parole  même maitrisée est toujours un peu irresponsable. De plus , seule l’écriture peut donner à la pensée cette structure  systématique sans laqulle il ne saurait y avoir proprement de philosophie. Car s’il y eut des philosophies contre le système  (l’empirisme) ,il n’y eut pas en dehors du systeme ..

QU’EST CE QUE LE SYSTEME ?

Un système est un ensemble d’idées ou de faits qui sont entre eux en relatio d’interdependnce. Le système philosophique obeit à trois exigences fondamentales : la non contradiction des idées, l’unité de la pensée et le désir d’embrasser par l’intelligence la totalité du réel..

La philosophie est une pratique et un amour du savoir et de la théorie pour eux memes. A la différence des penseurs des époques précédentes et des autres cultures , les premiers philosophes ont pratiqé une recherche désinteressée qui n’etait soumise ni à l’imperatif technique ou économique, ni au pouvoir religieux

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

Posté par sylvie le 5 octobre 2008

Ouh la !! je n’ai pas fait d’articles depuis le 17 septembre, je viens de m’en apercevoir …  Ce n’est pas la mauvaise volonté, mais un manque de temps tout simplement … Le temps … tiens puisqu’il s’agit de lui, pourquoi ne pas en parler , puisque je n’avais pas de thèmes b ien précis à aborder aujourd’hui …

Bien sur c’est encore un sujet philosophique, mais ce blog ci est destiné comme vous le savez ,à la philo, a la litterature et la pyschologie.

Le temps ? Seul l’homme a conscience du temps et de la limite de sa vie dans le temps..  L’existence humaine est ainsi conditionnée et personne ne sait combien de temps il vivra..

Le temps est insaisissable, irreversible , ce qui a eu lieu ne peut pas ne pas avoir eu lieu . Le p assé , le sens que l’on donne à sa vie s’interprete de différentes façons, mais le passé ne peut être ni défait ni refait. Retour vers le passé et venture dns le futur sont d’ailleurs les thèmes préférés de auteur de science fiction.. Tenter de retourner dans lepassé pour transformer une situation présente, essayer de comprendre pourquoi le monde est devenu tel qu’il est : voilà un fantasme qui habite les hommes depuis toujours.

Le temps est l’expérience vécue, éprouvée, donc subjective,dans laquelle se droule toute existence. Temps individuel ou collectif, temps du souvenr ou des projets, nous sommes englués  » embarqués » dit Pascak dans un temps qui nous échappe, que nous ne parvenons pas à saisir..

Le temps est par essence mouvement et tout ce qui est soumis au temps change,,,,  cet écoulement du temps est vécu comme source e dégradation  » tout s’écoule »  dit le penseur présocratique Heraclite.. C’est pourquoi l’on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve.. L’homme  et l’univers sont soumis au DEVENIR ;;;

Le temps est cet obstacle que l’n ne franchit pas sans quitter la vie… Angoisse, inquietude sont le lot de tous les mortels conscients. Le temps est la  » misère de l’homme » l’homme ne supporte pas ce qui le renvoie au néant : l’ennui, le silence, l’mmobilité.. Il cherche toutes les occasions de se divertir.. Mais personne n’échappe au temp, et sans doute encor moins ceux qi s’étourdissent dans le divertissement.

Voilà pour aujourd’hui .. C »est un sujet sérieux , mais encore une fois non prémedité … ,surtout un dimanche ….

bonne fin de journée à tous .

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

 

pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE