• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

IL N’Y A PAS D’AMOUR HEUREUX

Posté par sylvie le 28 décembre 2008

Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croitImage de prévisualisation YouTube
Ouvrir ses bras son ombre est celle d’une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n’y a pas d’amour heureux

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu’on avait habillés pour un autre destin
A quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu’on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
Il n’y a pas d’amour heureux

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j’ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n’y a pas d’amour heureux

Le temps d’apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l’unisson
Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu’il faut de sanglots pour un air de guitare
Il n’y a pas d’amour heureux

Il n’y a pas d’amour qui ne soit à douleur
Il n’y a pas d’amour dont on ne soit meurtri
Il n’y a pas d’amour dont on ne soit flétri
Et pas plus que de toi l’amour de la patrie
Il n’y a pas d’amour qui ne vive de pleurs
Il n’y a pas d’amour heureux
Mais c’est notre amour à tous les deux

Louis Aragon (La Diane Francaise, Seghers 1946)

Publié dans POESIE | Pas de Commentaire »

LACAN

Posté par sylvie le 28 décembre 2008

JACQUES LACAN – médecin et psychiatre  1901 1981

Élevé dans un milieu bourgeois catholique et conservateur, Jacques Lacan commence avec assiduité et rigueur ses études au collège Stanislas.

Il découvre Spinoza à l’âge de quatorze ans et s’initie à une critique de la religion au coté de son père de philo, Jean Barusi . Lisant Nietzsche et confortant son émancipation idéologique , il lui devient de plus en plus difficile d’accepter l’atmosphère religieuse et familiale. Après avoir renoncé à une carrière politique, il intègre le milieu médical, soutient sa thèse de  » La psychose paranoïaque dans ses rapports avec la personnalité » et obtient le titre de médecin légiste.

Après la scission des différentes institutions psychanalytiques, il fonde l’École Freudienne de Paris, commence  » le Séminaire »et fait publier  » Les Écrits »…

Réhabilitant les théories freudiennes contre l’alternative américaine, Jacques Lacan comparera la structure de l’inconscient à l’articulation linguistique et définira la construction du sujet à travers des concepts tels que l’imaginaire, le symbolique et le réel..

L’enseignement de J.LACAN est resté essentiellement oral. En refusant souvent d’être publié, Lacan voulait rester cohérent avec l’enseignement de la psychanalyse fondée sur le colloque et l’émergence de la vérité aux détours du surgissement d la parole …

 

Publié dans PSY | Pas de Commentaire »

BONNES FETES

Posté par sylvie le 20 décembre 2008

 

 Un  peu moins connectée ces jours ci pour cause de maladie ….

bONNES FETES A TOUS ….

 

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

HENRY BERGSON

Posté par sylvie le 17 décembre 2008

HENRY BERGSON  – Philosophe français   1859-1941

‘ Ce que j’appelle mon présent empiète  tout  à la fois sur mon passé et sur mon avenir »

Diplômé de l’agrégation de philo de l’École Normale Supérieure, il devient maître de conférence en philosophie grecque et latine.

Ses écrits s’attachent à reproduire l’expérience du vécu au sein de la philosophie tout en s’opposant au positivisme. Selon lui, la liberté d’un être s’exprime quand ses actes émanent de sa personnalité entière …

Sa réflexion porte sur la mémoire humaine, l’anthropologie ( rire) et atteint l’un de ces sommets avec  » l’évolution créatrice » ou il expose sa théorie de l’élan vital. L’histoire serait poussée par une force mais ne tendrait pas vers une unité finale, elle se complexifierait au contraire, seul l’élan  primordial pouvant être pensé comme unitaire…

Reçu en 1914 a l Académie française il effectue de nombreux voyages aux USA durant la première guerre mondiale afin de plaider l’engagement militaire aux cotés des allies..

Prix Nobel de littérature, il publie une réflexion sur la religion.

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

BELLES IMAGES DE FEMMES

Posté par sylvie le 5 décembre 2008

8obxpd87.gif2sbfwdnnfemme.gifimg3l9pj2ntq7bophelie4.gifimagesdailleurs.jpg

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

CITATIONS DIVERSES

Posté par sylvie le 5 décembre 2008

Arh ! des choix :

Choisir, c’est sans cesse rejeter celui que tu es, pour celui que tu pourrais être. C’est l’esprit d’aventure.
[Paul La Cour]
Choisir, donc exclure.
[Henri Bergson]

Je puis délibérer et choisir, mais non revenir sur mes pas quand j’ai choisi.
[Alfred de Musset]

N’importe qui est capable de choisir ce qu’il préfère ; mais seuls les superbes savent préférer ce qu’ils choisissent.
[Gilbert Cesbron]

Ne pas choisir, c’est encore choisir.
[Jean-Paul Sartre]

La liberté, c’est la faculté de choisir ses contraintes.
[Jean-Louis Barrault]

L’homme n’est libre que de choisir sa servitude.
[Maurice Chapelan]

Choisir, c’est se priver du reste.
[André Gide]

Qui veut choisir souvent prend le pire.
[Mathurin Régnier]

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

 

pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE