• Accueil
  • > Archives pour février 2014

BARBARA

Posté par sylvie le 21 février 2014

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t’ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même jour-là
N’oublie pas
Un homme sous un porche s’abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t’es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m’en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j’aime
Même si je ne les ai vus qu’une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s’aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N’oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l’arsenal
Sur le bateau d’Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu’es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d’acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n’est plus pareil et tout est abimé
C’est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n’est même plus l’orage
De fer d’acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l’eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

JACQUES PREVERT

pluie22

Publié dans POESIE | Pas de Commentaire »

SOUVENIRS D’ENFANCE

Posté par sylvie le 6 février 2014

FACE A LA MER3Une question que l’on se pose souvent ,?: pendant un traitement psychologique, recherche t-on systématiquement les moindres souvenirs      d’enfance.,?

Chacun de nous , à chaque seconde de sa vie est la résultante de ce qu’il a été depuis sa naissance. Chaque moment que nous vivons est      l’aboutissement inexorable des millions d’autres moments ( conscients ou inconscients) qui l’ont précédé. De même, le moment que nous vivons devient le point de départ de millions d’autres      moments de notre vie ( et de la vie de ceux que nous côtoyons).

Dès notre naissance, chacun de nos actes tisse une gigantesque trame.  De plus, nous sommes engages par les actes de nos parents ,      les actes des parents de nos parents, etc.. Nombre de personnes croient qu’en analyse, on fouille systématiquement les moindres recoins de l’enfance, exactement comme on chercherait un cheveu      dans un champ,  c’est absurde,certain digèrent plus ou moins leur passé.D’autres le vomissent. D’autres ont eu un passé développant parfaitement leur personnalité. Certains demeurent      accrochés à leur passé , et restent infantiles, d’autres, non, ils accumulent des lambeaux de leur passé dans un  vieux sac enfoui dans l’inconscient.

Enfin il n’y a pas , dans le passé d’un homme une série de souvenirs, mais une masse considérable de situations. Ces situations sont      familiales, sociales, culturelles etc Au début d’une analyse, chaque personne  démarre de façon différente. Certains patients découvrent une masse de souvenirs, parlent de leurs parents,      de leur traumatismes d’enfance,et.. D’autre, par contre, disent :  je n’ai aucun souvenir, je ne me souviens de rien, je n’ai rien à dire, c’est un trou noir ? De toutes façon, une      personne qui arrive à l’âge adulte est affligée d’une personnalité infantile relativement grande, et d’un  Moi  relativement fort. Le rôle de la psychologie est donc d’éliminer les      infantilismes et de renforcer le Moi: donc la personne adulte.

En analyse, chacun est absolument libre de dire tout ce qui lui passe par la tête.. Par conséquent , telle personne va commencer par tous      les souvenirs d’enfance conscients qui se présentent. Et cela pour plusieurs raisons : soit parce que cela lui vient à l’esprit, soit parce qu’elle cherche avant tout un bouc émissaire auquel      elle puisse endosser tous ses maux. Elle considère que c’est uniquement sa situation passée qui l’a mise dans son état actuel,mais elle ne se demande pas pourquoi à l’âge adulte elle a continué      à souffrir de névrose , alors que les causes premières ont disparu.

De toutes façons, le raclage des souvenirs d’enfance reculés est parfois indispensable. Mais qu’est ce qui compte chez une personne      atteinte de névrose  C’est évidemment sa souffrance actuelle, ses symptômes actuels, la façon dont elle réagit actuellement  dans la vie, son inadaptation sociale actuelle.Mais d’un      autre coté ce qu’elle a est actuellement dépend de ce qu’elle a été été pendant son enfance et son adolescence..

En début d’analyse, il s’agit de faire la synthèse de ce que la personne possède (mentalement). Quelle est la force de son Moi?, quelles      sont ses défenses caractérielles? Quelle est l’essence de sa névrose ?  a quoi sert sa névrose ? Quel est son degré d’angoisse ? Pourquoi a t- elle de l’angoisse ? Toutes ces questions      sont évidemment primordiales;peu à peu, à partir de sa situation actuelle, le patient va établir des connexions avec le passé.

                                                                    » L’enfance est le sol sur lequel nous marcherons toute notre vie »

Publié dans PSY | Pas de Commentaire »

CITATIONS DIVERSES

Posté par sylvie le 2 février 2014

 

Voici quelques citations  qui nous conduit à réfléchir sur tous les aspects de la vie   . Passant de l’amour aux défauts et qualités jusqu’auxgrandes leçons de vie, racontées par les plus grands penseurs, écrivains et artistes de ce monde

 

L’AMOUR :

 

L’absence de l’être aimé laisse derrière soi  un lent poison qui s’appelle l’oubli.C.AVELINE

Il n’est de grand amour qu’à l’ombre d’un grand rêve… EDMOND ROSTAND

L’amour est un fleuve où les eaux de deux rivières se mêlent sans se confondre.J. DE BOURBON BUSSET

Nous ne sommes pas responsables de la manière dont nous sommes compris, mais de celle dont nous sommes aimés… GEORGES BERNANOS

 

LES HOMMES ET LES FEMMES

 

L’homme sans la femme et la femme sans l’homme sont des êtres imparfaits dans l’ordre naturel. Mais plus il y’a de contraste dans leurs caractères, plus il y’a d’union dans leurs harmonies. B.DE SAINT PIERRE.

La femme ne voit jamais ce que l’on fait pour elle, elle ne voit que ce qu’on ne fait pas..G.COURTELINE

Il n’y a pas de femme ou d’homme idéal,il y’a des gens qui arrivent au bon moment de notre vie. C’est tout.. CLAIRE MONDAT ;;

Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l’amour et la vengeance. LOPE DE VEGA

 

L’ALTRUISME ET LA GENEROSITE

 

L’altruisme ne consiste pas à accomplir quelques bonnes actions de temps à autre, mais à être constamment préoccupé , concerné par le bien être d’autrui..J.F. REVEL

Ce qui parait générosité n’est souvent qu’une ambition déguisée qui méprise de petis intérêts, pour aller à de plus grands … LA ROCHEFOUCAULD

La générosité, c’est toujours le sacrifice de soi, il en est l’essence.H.DE MONTHERLANT

 

LE MARIAGE

 

Pour faire un bon mariage, il faut que le mari soit sourd,et la femme aveugle ..R.TAVERNIER

L’amour est aveugle, mais le mariage lui rend la vue .. GEORG CRISTOPH LICHTENBERG

Je me flatte d’avoir toujours le dernier mot dans mon ménage et ce mot est généralement oui..JULES RENARD

Je n’ai pas besoin de me marier. J’ai trois animaux à la maison qui remplissent le même rôle     qu’un mari. J’ai un chien qui grogne le matin, un perroquet qui jure l’après midi, et un chat qui rentre tard dans la nuit.. MARIE CORELLI

 

LES PARENTS ET LES ENFANTS

 

Sage est le père qui connaît son enfant…W. SHAKESPEARE

Un homme n’est jamais si grand que lorsqu’il est à genoux pour aider un enfant.PYTHAGORE

Certains croient que le génie est héréditaire. Les autres n’ont pas d’enfants…M. ACHARD

L’enfance.Cette heureuse et brève période de l’existence ou l’on a tout juste assez de conscience pour savourer la joie d’etre, et d’inconscience pour ignorer les difficultés de la vie.A.DUVAL

 

LE TRAVAIL

 

Si vous ne voulez pas travailler, il vous faudra travailler pour gagner l’argent qui vous permettra de ne pas travailler OGDEN NASH

Je n’aime pas travailler la veille d’un jour de congé …JOSE ARTUR

Le singe est beaucoup plus intelligent que l’homme : il n’a jamais voulu parler pour ne pas être obligé de travailler …. ROBERT DE BEAUVOIR

 

LES GRANDES LECONS DE LA VIE

 

L’ignorance n’a jamais fait de mal , l’erreur seule est funeste, on ne s’égare point parce qu’on ne sait pas, mais parce qu’on croit savoir…J.J.ROUSSEAU

Notre plus grande gloire n’est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. CONFUCIUS

La victoire sur soi  est la plus grande des victoires.. PLATON

La connaissance de soi est une naissance à sa propre lumière,à sa propre lumière. L’homme qui se connait est un homme vivant.. M.MADELEINE DAVY

 

LA QUETE DE LA VERITE

 

Un homme épris de la vérité  n’a besoin d’être ni poète,ni grand. Il est l’un et l’autre sans le chercher. JULES RENARD

Les mêmes mots, dans une bouche nouvelle, prennent un accent de vérité qu’ils avaient perdu. JEROME TOUZALIN

Un avocat ferait n’importe quoi pour gagner un procès, parfois il pourrait même dire la vérité.. PATRICK MURRAY

 

jolie cascade

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

 

pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE