LES MALDIVES

Posté par sylvie le 28 mars 2014

MALDIVES

Le décor est absolument idyllique : sable blanc, cocotiers, mer d’huile à 28°, lagons transparents et poissons multicolores, sans parler d’hôtels somptueux qui vous accueillent sur les quelques îles ouvertes au tourisme. Celles ci étant minuscules, elles ne comprennent bien souvent qu’un seul hôtel, ce qui donne à cette destination un aspect très exclusif. La végétation préservée permet d’allier le confort de l’hôtellerie mêlant le charme du décor et le luxe de certaines installations a un petit côté aventure, façon Robinson Crusoé.

 

MALDIVES4

 

Les  Maldives sont naturellement le paradis des plongeurs sous marins qui y découvrent un décor subaquatique unique et coloré.  Raies manta, requins, baleines, bancs de boissons aux couleurs chatoyantes, jardins de corail… Ces trésors se révèlent aussi bien dans une plus faible proportion avec un simple masque. Quant aux amateurs d’autres sports nautiques, ils ne seront pas en reste. Les plus aventureux partiront en dhoni- l’embarcation traditionnelle des Maldives, à la découverte des îles totalement préservées ou de celles abritant des villages traditionnels, à la rencontre d’une population très accueillante.

maldives22

 

Malé, l’île principale et la capitale de la République des Maldives règne sur 1200 îles  regroupées en atolls qui s’étendent sur plus de 890  km, seules 200 d’entres elles sont habitées, une petite trentaine étant ouvertes au tourisme hôtelier.

 

Les Maldives sont donc un petit paradis pour ceux qui aiment la tranquillité, le retour à une nature luxuriante et surtout pour ceux dont le bonheur est lié à la mer. Les Maldives comptent incontestablement parmi les plus belles destinations au monde.

 

 

.

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

LA DANSEUSE

Posté par sylvie le 21 mars 2014

Elle semble d’abord de ses pas plein d’esprit, effacer de la terre toute fatigue et toute sottise

.Et voici qu’elle se fait une demeure un peu au dessus des choses, et l’on dirait qu’elle s’arrange un nid dans ses bras blancs. 

Mais à présent, ne croirait-on pas qu’elle se tisse de ses pieds un tapis indéfinissable de sensations? Elle croise, elle décroise, elle trame la terre avec la durée. Ô le charmant ouvrage, le travail très précieux de ses orteils intelligents qui attaquent, qui esquivent, qui nouent et qui dénouent, qui se pourchassent, qui  s’envolent !  Qu’ils sont habiles, qu’ils sont vis, ces purs ouvriers des délices du temps perdu!!! ces deux pieds babillent entre eux, et se querellent comme des colombes! le meme point du sol les fait se disputer comme pour un grain..  Ils s’emportent ensemble et se choquent dans l’aire, encore ………..  

Paul Valery  » L »âme et la danse »

 

 

ballerine

Publié dans LITTERATURE | Pas de Commentaire »

REFLEXION SUR LA VIE

Posté par sylvie le 10 mars 2014

 

 

La vie n’est point une farce ni une suite de vaines parades,

Elle doit être variée d’occupations et de plaisirs,

Proportionnée aux différents âges.

C’est par le bon usage qu’on en fait

Que s’acquiert cette heureuse disposition de l’âme 

Qu’on appelle  » LE BONHEUR » …

BOUDIER DE VILLEMERT

=image enfantsBOUDIER DE VILLEMERT

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

 

pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE